Initial D Legend 1

14:59 Autoworks Mag 0 Comments

La saga Initial D est de retour en France ! L'éditeur @Anime sort le 15 juin prochain le premier long-métrage de la nouvelle trilogie événement Initial D Legend adaptée du célèbre manga de Shuichi Shigeno (plus de 48 millions de tomes vendus au Japon depuis 1995). Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore au courant, il s'agit d'un reboot des premiers épisodes de la série animée, remise au goût du jour avec une animation complètement retravaillée, un nouveau doublage des comédiens, des prises de son ré-effectuées pour les véhicules ainsi qu'une BO inédite. En clair, une trilogie qui met toutes les chances de son côté pour combler les fans de la première heure comme les néophytes !


Dans ce premier volet de 62 minutes, nous faisons donc la connaissance de Takumi Fujiwara, jeune lycéen de 18 ans à l'air constamment endormi, qui partage ses journées entre les cours, son petit boulot dans une station-service, et les livraisons de tofu qu'il effectue bon gré mal gré pour soulager son père. En effet, tous les matins de bonne heure, avant de partir au lycée, Takumi arpente les routes à bord d'une vieille Toyota Trueno AE86 pour livrer au sommet du mont Akina le précieux fromage de soja. Il ne le sait pas encore, mais cet entraînement quotidien, qu'il vit comme une véritable corvée, va l'amener à se révéler sous un autre jour et à faire une entrée fracassante dans le monde très codé des street-racers de Gunma...


Nous avons eu la chance de visionner en avant-première le film dans sa version française, tel qu'il sera distribué dans le commerce le mois prochain. L'éditeur @Anime proposera Initial D Legend 1 en DVD simple (19,95 euros) ou en coffret collector Blu-Ray/DVD (34,95 euros) avec à chaque fois la VF et la VOST. Un making-of de 30 minutes sera également inclus. C'est en tout cas un plaisir de se replonger dans l'univers des courses nocturnes de la saga et de constater tous les changements qui ont été apportés dans ce film réalisé 16 ans après les débuts de la série. On ne vous cache pas que lorsqu'on fait la comparaison, les épisodes d'Initial D 1st Stage accusent sérieusement le coup face à cette nouvelle mouture toute fraîche ! Sans surprise, le character design est beaucoup plus actuel, les voitures également paraissent moins grotesques, lesquelles étaient à l'époque desservies par une 3D dépassée, et tous les sons, bruitages et voix ont été réenregistrés pour un résultat vraiment très convaincant. Les plus nostalgiques regretteront peut-être la présence de chansons punk rock à la place des fameux titres d'eurobeat, mais il faut bien aller de l'avant, et reconnaissons que ce style de musique surprendra beaucoup moins le jeune public.


Alors, que penser au final de ce premier film de la trilogie ? Eh bien, si le fond reste évidemment le même, la forme apporte suffisamment de nouveautés par rapport aux épisodes originels pour justifier l'achat d'un tel titre, que l'on soit un otaku de la série ou un simple curieux et fan de drift. @Anime nous livre en prime une version française de bonne facture (nous avons toutefois noté quelques légères erreurs de traduction), alors pourquoi hésiter ? En tout cas, on parie qu'à la fin du film, vous n'aurez qu'une envie, tout comme nous : celle d'aller rouler tout de suite avec votre voiture, juste pour le plaisir ! C'est aussi ça, la magie d'Initial D !


Crédit photos : ©Shuichi Shigeno/Kodansha·2014Initial DFilm Committee

http://www.autoworks-boutique.com/68-harnais

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)