Nos 5 BO de jeux vidéo les plus marquantes

20:45 Autoworks Mag 0 Comments

Si l’odorat est le sens qui marque incontestablement le plus efficacement notre mémoire, l’ouïe, et donc les ambiances sonores qui s’y rapportent n’en restent pas moins un marqueur temporel ultra efficace.  Pour vous infliger un petit coup de vieux et un brin de nostalgie, nous vous proposons de replonger dans les BO vidéo-ludiques qui auront bercé les après-midis, soirées et nuits de votre adolescence. Vous serez forcés de constater que contrairement à la soupe que l’on nous matraque à longueur de journée sur les ondes hertziennes généralistes, le panel de styles musicaux proposé était aussi large qu’une deux fois huit voies américaine, sans parler de l’avant-garde que représentaient certains morceaux qui sont aujourd’hui érigés au rang de véritables classiques ! Conscients de la visibilité que procurait ce nouveau support, des artistes de renom se sont rués dans la brèche avec plus au moins de réussite il faut bien l’avouer, entre opportunisme motivé par l’appel des billets verts ou manque de réel intérêt, certains se sont toutefois prêté au jeu avec un certain succès…

GRAND THEFT AUTO
Pas un gamer dans l’âme ? Alors il y a de fortes chances que vous ayez découvert Grand Theft Auto dans le 20h de Jean-Pierre Pernaut. En revanche, abonnés à Playstation Magazine, la découverte se sera faite par le biais du CD Démo (noir) qui vous donnait accès à un univers aussi violent que la liberté qu'il offrait impressionnait avec ce morceau en guise de bienvenue...

DA SHOOTAZ – Grand Theft Auto


Bien sûr, ce n’est pas le seul morceau figurant sur l’OST du premier opus de la franchise : country, funk, techno, pop, rock et autres genres musicaux faisaient bien entendu partie de l’étendue des radios disponibles, un éclectisme que l’on retrouvera pus tard comme une signature dans la suite de la série avec pour seule différence, que les morceaux seront désormais piochés dans la discographie d’artistes tels que Rage Against the Machine, 2 Pac, James Brown, Cypress Hill, Rick James, Ohio Players, Public Enemy, Max Romeo, Eric B & Rakim, Mickael Jackson pour Vice City (excusez du peu !). Pour San Andreas, cette signature sera d’autant plus marquée que les radios spécialisées se multiplieront pour des ambiances toujours bien distinctes. Au programme, heavy metal, new wave, pop, hip-hop, electro, disco, soul, R&B, jazz fusion. Impossible d’énumérer tous les artistes, mais parmi eux figurent des pointures telles qu’Ozzy Ozbourne, Iron Maiden, Slayer, Tesla, Blondie, Toto, Lionel Richie, Yes, Afrika Bombaataa, Run DMC, Kurtis blow et bons nombres d’artistes latino qui ne vous évoqueront certainement rien, mais qui sont de véritables légendes dans certains quartiers chauds de L.A. 

DAYTONA USA
En fonction de l’endroit où vous vous essayiez à la NASCAR virtuelle, il se peut que vous n’ayez pas prêté suffisamment attention à l’OST de Daytona USA. En effet, soucieux de rentabiliser au mieux les 5 francs investis dans la partie d’arcade, ce Japonais (Takenobu Mitsuyoshi) s’égosillant sur une musique électronique pourtant entêtante ne vous a pas marqué plus que cela. En revanche, privilégiés possesseurs de la Saturn, impossible pour vous de ne pas avoir eu ne serait-ce qu’une fois ce morceau en tête en allant skater ou faire du BMX après avoir saigné la manette ! Une bande originale célèbre pour les notes qu’elle aura récolté dans la presse spécialisée, ne dépassant que rarement le 2 sur 10… A noter que Takenobu Mitsuyoshi est toujours très actif et ne manque pas de se déplacer aux conventions spécialisées afin d’y rencontrer ses nombreux fans ! « Leeeet’s goooo awaaaay ! » 



(Impossible de ne pas évoquer Rolling Start !)


WIPEOUT 2097
Non content de nous avoir ouvert les yeux sur la célèbre boisson au double taureau dans le précédent opus, Wipeout 2097 aura contribué à bercer toute une génération alors très jeune, aux sonorités électroniques parfois controversées de l’autre côté de la Manche. On en veut pour preuve le morceau Firestarter de Prodigy qui aura reçu un accueil houleux de la part des familles britanniques en raison de la nature violente des lyrics, ce qui explique certainement la présence d’une version instrumentale dans le jeu.


Plus posé, un autre morceau qu’il serait vraiment dommage de laisser de côté, Body in Motion de CoLD SToRAGE.


GRAN TURISMO
Impossible de passer à côté de cette musique d’intro ! C’est certainement celle par laquelle tout a commencé pour bon nombre d’entre vous ! Si le morceau d’origine de Manic Street Preachers, Everything Must Go ne casse pas des briques, une fois passé entre les mains des Chemical Brothers cette pop foireuse prend une tout autre dimension ! (La nostalgie nous rend peut-être aussi un poil chauvin.)


Parce que c'est quand même "The real driving simulator" (rires), vous coupiez évidemment la musique lorsqu'il s'agissait d'obtenir les coupes en or ou de tordre le chrono sur Grand Valley Speedway, malgré tout, vous n’aurez pas échappé aux musiques des différents menus.


Dans le genre étrangeté, le morceau Dogg's Turismo de Snoop Dogg vaut son pesant d'or... (Si d’aventure vous avez la chance de comprendre l'anglais, penchez-vous 5 minutes sur les lyrics, ça vaut le détour !)


TOKYO HIGHWAY CHALLENGE
Connu au Japon sous le nom de Shutoko Battle, ce jeu offrait tout le fantasme des courses illégales japonaises en toute sécurité. N’ayant pas de licence pour exploiter le nom des modèles disponibles, le type mine de ces dernières signait l’identité de nos montures favorites, vous saviez donc ce qu’était une S14 bien avant de vous inscrire sur JPCar ! Pour ce qui est de l’OST, Tokyo Highway Challenge mettait à l’honneur tout ce qu’il y avait de plus cliché en matière de rock japonais, de l’eurobeat, de l’ambiant et même de la pop locale, un exotisme tout à fait marquant pour nous autres jeunes Européens. Uncaged, l’un des morceaux les plus redondants, était lancé en grande pompe lorsque vous faisiez des appels de phare à un concurrent dans le but de l’affronter, il marquait donc une montée d’adrénaline tout à fait sympathique ! (N’hésitez pas à naviguer dans la playlist.)


http://www.autoworks-boutique.com/129-jantes

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)