Retour sur l'histoire de Kei Office

11:46 Autoworks Mag 0 Comments

Tout le monde connaît Keiichi Tsuchiya. Pilote vedette à la carrière atypique, le "Drift King" est une des personnalités du sport auto préférées des amateurs de japonaises qui a notamment beaucoup œuvré pour la reconnaissance de la Toyota AE86. On aurait presque tendance à l'oublier aujourd'hui, mais celui qui a fêté fin janvier ses 60 ans a aussi joué un rôle dans le monde de la customisation et de la préparation nippones par le biais de sa propre enseigne : Kei Office.


A l'époque où il fonde son entreprise dans la seconde moitié des années 1980, il est l'un des premiers pilotes de drift à se lancer dans le business de la pièce performance, avant Orido (Ridox) ou Nomuken (Uras) pour ne citer qu'eux. Située dans une petite ville de la préfecture de Nagano, la boutique distribue alors certaines des plus grandes marques japonaises, mais aussi des produits aux couleurs de Dorikin : stickers, vêtements, volants, pommeaux, échappements, suspensions, jantes et même kits carrosserie !




Au fil des ans, Keiichi Tsuchiya utilisera plusieurs véhicules en tant que demo car pour Kei Office, à commencer par une Skyline GT-R R32 proche de l'origine mais pourvue de suspensions sport et de jantes AVS VS-6. On la verra notamment dans les films Shuto Kousoku Trial.


Dans les années 1990, Dorikin choisit une Silvia S14 qu'il équipe d'un kit aéro et de jantes Kei Office KS-05R (en plus d'autres équipements siglés de sa marque) puis une NSX qui profitera du même type de traitement, avec entre autres des jantes Kei Office KS-03.




Ces deux icônes de la préparation "street" apparaîtront dans les émissions Best Motoring et dans le jeu vidéo Shutokou Battle R :



Pour l'année 2002, Kei Office prépare une Silvia S15 en vue de participer au D1GP. Le pilote Yasuyuki Kazama (qui deviendra par ailleurs mécanicien pour l'enseigne) en prendra le volant jusqu'en 2005.


En 2005 justement, Keiichi Tsuchiya décide de revendre sa marque à DG-5, société de suspension proche du pilote située à quelques encablures de la boutique Kei Office. C'est un nouveau départ, mais aussi la fin d'une belle aventure qui aura marqué toute une génération de fans du célèbre pilote japonais !


Crédit photos : Tomo's HomePage / BIRD FACTORY / NISHINOKYO☆BASE / Aoshima / Google Maps

http://www.autoworks-boutique.com/129-jantes

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)